Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

vendredi 9 novembre 2012

“Just go on dancing with me like this forever and I'll never tire. We'll scrape our shoe on the stars and hang upside down from the moon.”

Un grop coup de coeur pour ce roman. 

                    Je connaissais déjà King pour avoir lu le grandiose Misery et pour avoir un frère fan qui possède une grande partie de son oeuvre. C'est donc avec enthousiasme que j'ai commencé ma lecture.
                    On s'intéresse ici au personnage de Garraty, un jeune homme, adolescent plutôt qui participe à THE course, celle durant laquelle d'autres adolescents doivent courir ... ou mourir car s'ils s'arrêtent, ils meurent. Aussi simple que cela. Nous allons suivre le déroulement de la course : de l'arrivée de Garraty sur le lieu de départ jusqu'à la fin de la course. 
                     Dans la mesure où cette course cruelle est orchestrée par le gouvernement, je suppose qu'on peut parler de dystrophie. Cependant, l'univers n'est pas du tout exploité, l'important dans ce roman, c'est la course elle même : son déroulement, les personnages, ce qu'ils endurent physiquement et moralement.


                        Je trouve que King a un don pour développer ses personnages, les rendre complexes, presque vivants.L'écriture de King est vraiment agréable à lire, on sent qu'il ne prend pas ses lecteurs pour des idiots, il livre un roman riche et intriguant.
                               Un des points forts du roman pour moi, c'est donc ses personnages. Je citerais notamment Mc Vries, qui est juste INCROYABLE. J'ai vraiment adoré ce personnage, son histoire, sa relation avec le personnage principal...
                      On note aussi l'omniprésence de la violence dans le roman, à déconseiller donc aux âmes sensibles, d'autant que King peut se montrer cru dans sa manière d'écrire, ce qui peut déplaire, je l'admets.


Un roman avec une tension palpable, des personnages attachants, une fin que je qualifierais de magistrale et le style de King toujours inimitable ... Courez le lire !


Marche ou crève de Richard Bachman (aka Stephen King) au livre de Poche. 379 pages. 

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ah c'est dommage !! je trouve que c'est un de ses meilleurs même si c'est un livre assez particulier. Tu as préféré d'autres de ses livres ? :)

      Supprimer