Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

lundi 28 juillet 2014

"Eleanor was right. She never looked nice. She looked like art, and art wasn't supposed to look nice; it was supposed to make you feel something."









Eleanor : rouquine un peu enveloppée arrive dans un nouveau lycée. Dès le début, elle est victime de moqueries, elle ne trouve même pas de place dans le bus scolaire. Elle se voit donc obligée de s'asseoir par défaut à côté de Park, jeune asiatique de son âge, lui aussi un peu différent, un peu en marge ....  Leur relation va s'intensifier et nous offrir ainsi ce magnifique roman d'amour  (et de tant d'autres choses !) : Eleanor & Park





                                          De Rainbow Rowell, j'avais lu le désopilant et attachant Fangirl qui m'avait convaincue dès les premières pages. J'en attendais autant de ce roman qui fait l'unanimité partout. Et ma foi, quelle intensité que ce livre, quelle intensité ! On suit donc ces deux ados, Eleanor & Park : ils sont un peu paumés, chacun porte ses propres fardeaux personnels et pourtant ils vont se trouver l'un l'autre.

                                           Il y a d'abord Eleanor : des deux héros, c'est elle qui a le vécu le plus dramatique : son beau-père lui faisant vivre un véritable enfer quotidien. En plus de devoir subir cela,  elle est victime de moqueries incessantes de la part de ses nouveaux camarades : parce qu'elle est trop grosse, parce qu'elle s'habille bizarrement, parce qu'elle ne ressemble à personne. Puis il y a Park. Park, c'est le lycéen qui se fond dans la masse. Il n'est pas vraiment une victime, mais à sa façon il est aussi marginal qu'Eleanor. Il cherche sa voix dans le monde, existe à travers ses bandes-dessinées ou sa musique.

                                       Ce qui est beau dans ce roman, c'est la manière dont l'intensité de la naissance du sentiment amoureux est décrit, analysé, tellement bien retranscrit en mots que ça en devient étonnant. On suit étape par étape le cheminement de ce premier amour et c'est beau, touchant, triste mais surtout, le mot qui me vient (et que j'ai déjà employé) c'est : intense. La relation en elle-même est intense mais elle le devient encore plus par les éléments extérieurs qui viennent l'influencer : les parents, le lycée, le passé de chacun ... rendant le tout non seulement plus bouleversant mais aussi plus réaliste. 

                                            Quant à la plume de Rainbow Rowell, elle est toujours aussi agréable à lire : elle manie le sarcasme avec brio, rendant le roman très drôle malgré l'atmosphère pesante de l'histoire liée notamment aux problèmes personnels d'Eleanor. J'ai adoré les référence rock et comics, et le fait que l'histoire se passe dans les années 80 a également contribué à créer l'ambiance si singulière de ce roman. C'est donc une excellente lecture, qui m'a passionnée du début à la fin, qui m'a fait tomber amoureuse de cette histoire d'amour, qui m'a serré le coeur aussi car oui l'histoire est très triste à certains moments. C'est une lecture incontournable et j'ai tellement hâte d'en apprendre plus sur le projet de film de Dreamworks !




Eleanor & Park de Rainbow Rowell publié chez Pocket Jeunesse. 378 pages. 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire