Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

vendredi 18 juillet 2014

"I do not tolerate a world emptied of you. I have tried. For a year I have called every black tree Marya Morevna; I have looked for your face in the patterns of the ice. In the dark, I have pored over the loss of you like pale gold."


Sombre. Violent. Tragique, Romantique. Déchirant. Sensuel. Sanglant. 
Tous ces adjectifs peuvent décrire ce roman. Sur la quatrième de couverture il est écrit "un roman dont vous ne sortirez pas indemne"... ça n'a pas manqué pour moi.


                         
                          On fait la rencontre de Maria Morevna, jeune fille russe, rêveuse, qui aime regarder par la fenêtre, voit l'une après l'autre ses soeurs se faire emporter par des oiseaux qui se transforment en hommes et les prennent pour épouse. Maria attend patiemment son heure. Et puis un jour, Kochtcheï frappe à la porte. C'est au tour de Maria de suivre un homme. Mais cet homme n'est pas juste un Homme, il l'emmène dans un autre monde, un monde où la Vie se bat inlassablement contre les conquêtes de la Mort. 
                         

" Les choses arrivent parce que la Vie consume tout et que la Mort ne dort jamais; et le monde se meut entre elles. L'hiver devient printemps. Et de temps à autre, Vie et mort conduisent d'étranges et tristes et mesquines pantomimes, juste pour voir si l'une a pris le dessus sur l'autre, et si le monde se meut encore comme il le faisait. (...) C'est comme une Passion. Un sacrifice. Et je n'y suis certainement pour rien."

                          Immortel c'est un rêve couché sur papier, c'est le genre d'épopée mystique et poétique dont on ressort tout chamboulé. C'est la vie et la mort mis en flacon. C'est l'espoir et la souffrance et la guerre, la guerre dont on ne s'échappe pas ... Tout ça en un peu plus de 400 pages. On est plongés dans la réécriture de mythes russes tout ça dans un contexte d'empire soviétique en prise avec la 2nd guerre mondiale. 

" Entre nous il n' y aura jamais besoin de règles. Soyons voraces ensembles, amassons. Frappons-nous l'un l'autre avec des branches de bouleau, enfermons-nous mutuellement dans des donjons; buvons chacun le sang de l'autre dans la nuit et trahissons-nous en plein soleil"

                         Cette lecture a été pour moi un plaisir immense : le plaisir de découvrir ce folklore russe tellement passionnant, romantique à souhait : sombre, étrange, irresistible. Plaisir de rencontrer la plume de Catherynne M. Valente qui m'a chamboulée, qui m'a emportée dans un tourbillon de mots délicieux avec ses métaphores sublimes, sa façon d'extraire l'essence même de ce qu'est le désir humain, l'existence humaine, la mort ... Plaisir de me familiariser avec des personnages qui pour un temps on été mes compagnons de voyage, des personnages dont l'histoire m'a déchirée, je ne m'en remet toujours pas. Mais comment se remettre d'un roman comme celui-là ?

" Ô combien je t'adore, Maria. Comme je t'ai bien choisie. Réprimande-moi, rejette-moi. Dis moi que tu désires ce que tu désires et damne-moi pour toujours. Mais ne me quitte pas."

J'ai conscience que ce livre ne sera pas pour tout le monde : la plume de l'auteur est vraiment singulière, l'intrigue curieuse, les personnages atypiques. Mais si vous vous laissez tenter, peut-être vous perdrez vous aussi dans les mots, ces mots qui ont fait de cette lecture mon livre préféré de l'année et peut-être même de tous les temps. Un bijou. 

Broken Crown by Mumford & Sons on Grooveshark

Immortel de Catherynne M. Valente publié aux Editions Panini coll. Eclipse. 465 pages. 2014.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire