Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

mercredi 16 juillet 2014

"I think you are wrong to want a heart. It makes most people unhappy. If you only knew it, you are in luck not to have a heart"




Bon, tout le monde a entendu parler du Magicien d'Oz. L'histoire de Dorothy est profondément ancrée dans l'imaginaire collectif américain, moins chez nous où les enfants grandissent plutôt en lisant les Fables de la Fontaine ou les contes des frères Grimm plutôt que de se pencher sur l'aventure de cette jeune habitante du Kansas. Malgré cela, nous connaissons cette histoire, lue ou pas, nous en avons entendu parler et c'est cette vague connaissance de ce "monument américain" qui m'a poussée à en savoir plus. 


Mon avis : 


                     J'avais hâte de me plonger dans cette aventure dite "enchantée", de retomber dans une enfance alternative où j'aurais moi aussi grandi en écoutant mes parents me conter l'histoire de cette Dorothée et de son chien Toto qui se font emporter par un cyclone, à Oz, un monde où ils vont vivre une formidable aventure, impliquant de la magie, la rencontre de personnages extraordinaires (dont évidemment le fameux magicien) etc. Oui, j'avais hâte, je m'attendais à lire une histoire merveilleuse. Et malheureusement j'ai été déçue. Qu'on se le dise, j'ai apprécié cette histoire, j'ai un amour sans limites pour la littérature jeunesse et me plonger dans un conte pour enfant est toujours un plaisir, j'aurais juste voulu que l'histoire soit plus épique, plus prenante mais ce ne fut pas le cas. Rajoutez une héroïne dont la puérilité et la naiveté m'ont exaspérée et un style d'écriture trop simple, simpliste même et ça donne cette déception dont je parlais.
                      Le tout m'a semblé trop enfantin, et oui j'aime les histoires pour enfant mais lorsque j'en lis une je n'ai pas envie de limiter l'oeuvre à justement le fait que ce soit une "histoire pour enfants"; j'ai envie qu'elle m'embarque, qu'elle dépasse l'âge pour qui elle est destinée. Alors quand il y a récit "simpliste" comme ça et qu'en plus ce récit est un des plus connus et appréciés de l'histoire de la littérature américaine, je ne peux pas m'empêcher d'aller plus loin dans ma lecture, de chercher les double-sens, les métaphores ...  Pourtant s'il y en a, je ne les ai pas trouvés, je suis resté dans ce premier degré pas très passionnant.
                     Alors oui, les personnages sont haut en couleur, oui, le monde présenté est plutôt enchanteur, l'histoire belle et les courts chapitres permettant une lecture fluide et rapide mais même si j'ai apprécié Le Magicien d'Oz, je n'en garderai pas un souvenir radieux.



Le Magicien d'Oz de L. Frank Baum publié aux éditions Librio. 125 pages. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire