Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

samedi 12 juillet 2014

“ It is a strange world," I murmured, more to myself than to the native soul. "The strangest," he agreed. ”






Résumé de Quatrième :



La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?



Mon avis : 



              J 'étais curieuse de découvrir Stephenie Meyer hors Twilight, voir ce que son roman SF valait, lui qui faisait presque l'unanimité chez les bloggers. Je me suis donc lancée.

                            

                             Ce qu'on retrouve quasiment tout le temps lorsqu'on tombe sur des critiques de ce roman, c'est un reproche sur le début trop lent et je dois avouer que je suis complètement d'accord : les 100 premières pages auraient pu être facilement raccourcies sans gêner le bon fonctionnement de l'intrigue et dynamiser le récit. Cependant, ces pages dépassées, je me suis laissée baigner dans une ambiance totalement dépaysante, j'ai emménagé avec Mélanie et je ne l'ai plus quittée. Le point fort des Ames Vagabondes c'est donc ça pour moi : le potentiel d'immersion délivré par l'intrigue. 
                             Les personnages créés par Meyer ne m'ont pas toujours convaincus mais ici, j'ai trouvé qu'ils apportaient une vraie force : Ian et Jared, les deux protagonistes masculins principaux m'ont charmée, j'ai aimé les voir évoluer dans cette espèce d'aventure survivaliste. Quant à la relation entretenue entre Mélanie et Wonda, l'âme qui occupe son corps, je l'ai trouvée vraiment intéressante, source de débats internes très forts.
                             La romance est vraiment bien amenée, Meyer complexifiant le traditionnel triangle amoureux qui n'en devient que plus passionnant à suivre. Cependant, j'ai relevé un ENORME défaut à ce roman qui m'a énormément dérangé : Stephenie Meyer est vraiment trop conciliante. En tant qu'auteur, je pense qu'il y a des choix narratifs qui doivent se faire pour que la crédibilité perdure jusqu'aux dernières pages et pour moi, Stephenie Meyer ne remplit pas ce contrat. Comme dans Twilight, il y'a cette impression que Meyer ne va pas jusqu'au bout des choses, reste trop dans l'empathie   avec ses personnages. Pour moi la fin est donc ratée et vient entacher le tout malheureusement. Je garderai néanmoins le souvenir d'une lecture addictive qui m'a transportée dans un univers très bien construit. 
   


Les Ames Vagabondes de Stephenie Meyer publié chez JC Lattès. 617 pages.

2 commentaires:

  1. On me l'a plusieurs fois conseillé aussi mais je n'ai encore jamais tenté :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. s'il te tente hésite pas à te lancer :D

      Supprimer