Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

vendredi 12 décembre 2014

“For where all love is, the speaking is unnecessary”



Cela fait un moment que j'entendais parler de la saga Outlander de Diana Gabaldon. Puis la série TV a fait un petit buzz et je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir cet univers. L'intrigue du premier tome Le chardon et le tartan démarre en 1945 avec notre héroïne Claire en voyage en Ecosse avec son mari. La guerre les avait séparés un moment et ils souhaitent se redécouvrir. Un jour, cependant, elle assiste à une cérémonie étrange avec son mari près de menhirs. Lorsque, seule, elle décide de retourner à l'endroit où a eu lieu ce curieux rituel, elle se voit propulsée ... en 1743. 


Mon avis :


                   J'ai énormément apprécié cette lecture même si j'ai mis une éternité à la terminer ! Il faut dire que ce roman fait presque 1000 pages et que tous les passages ne sont pas palpitants. Je suis cependant rentrée rapidement dans le récit même si je regrette une transition trop rapide entre le présent et le passé : le passage amenant Claire en 1743 est bien trop brusque à mon goût alors que le début du roman installait une certaine routine plaisante. Mais bon ... "quand faut y aller, faut y aller !" comme on dit.
                   J'ai aimé les personnages du roman surtout Claire qui s'est révélée être une héroïne absolument extraordinaire : drôle, douce, intelligente, débrouillarde ... Quant à Jamie, j'avoue avoir eu du mal au début avec lui : il me semblait trop jeune, trop fougueux ... jusqu'aux 100 dernières pages qui m'ont absolument conquises et sur lesquelles je reviendrai. 
                   Je ne vous cacherai pas que j'ai trouvé certains passages ridicules, trop dans la démesure et que j'ai regretté la façon dont la romance était amenée, un peu maladroitement selon moi. Il faut également être conscient que certaines scènes sont très explicites : la violence est omniprésente, des sujets dérangeants sont abordés : la torture (à profusion donc si vous craignez cela, passez votre chemin), le viol, la maltraitance ... mais cela ne m'a pas dérangée, au contraire, j'ai trouvé que ça apportait de la consistance et de la profondeur au texte. Ce qui m'a parfois gênée toutefois, c'est le traitement des scènes érotiques, traitement qui m'a semblé très inégal. 
                    Avec Outlander, j'ai donc pour la plupart du temps de ma lecture oscillé entre moments exquis et moments inutiles, parfois ridicules voire vulgaires. Puis un miracle s'est produit : la dernière centaine de page. Cette fin de roman m'a absolument retournée ! Je l'ai trouvée sublime, j'ai notamment adoré le traitement de la spiritualité qui a ajouté une touche mystique très appréciable. Les réflexions sur la chronologie et l'Histoire sont également très intéressantes. Enfin, je dois dire que si le style de Diana Gabaldon ne m'avait pas totalement convaincue, les derniers chapitres ont fini par me démontrer son talent d'écrivain. Cette dernière partie a été aussi douloureuse que jouissive et a vraiment remonté mon estime pour ce début de série. Ah et Outlander est à découvrir ne serait-ce que pour la manière dont l'auteur dépeint l'Ecosse du 18 ème siècle !



Note sur Goodreads : 4/5



Outlander, tome 1 : Le Chardon et le Tartan de Diana Gabaldon. 1992.










The power of love by Gabrielle Aplin on Grooveshark

2 commentaires:

  1. Ce n'est pas du tout mon genre de lecture, mais je le vois passer un peu partout, et tous ces bons avis me tentent énormément.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'est pas exempt de défauts mais c'est vrai qu'il a un certain charme donc pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer