Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

samedi 17 janvier 2015

“But who could bear to know which stars were already dead, she thought, blinking up at the night sky; could anybody stand to know that they all were?”




Harry Potter étant ma série de livres préférée, j'ai toujours été curieuse de découvrir tous les autres romans que J.K Rowling écrirait par la suite mais je voulais attendre le bon moment. J'ai donc attendu patiemment avant de commencer sa première oeuvre post-HP, excitée de la retrouver mais également très anxieuse au vu des nombreux avis mitigés, voire carrément négatifs. 




                      L'intrigue de Une place à prendre prend place à Pagford, une petite bourgade anglaise où tous les habitants se connaissent. Quant Barry Fairbrother qui préside le conseil du village, meurt soudainement, Pagford connaît son plus grand bouleversement. Le village devient alors le théâtre de tous un tas de péripéties, notamment autour de la place vacante laissée par Fairbrother qui attire les honnêtes gens tout comme les moins bien attentionnés qui voient cette "place à prendre" comme un moyen d'isoler Pagford de la cité environnante pour laquelle l'ancien "maire" s'était tant battu. 
                        Je peux concevoir qu'il soit difficile d'entrer dans ce roman à cause de la multitude de personnages ainsi que le contexte politique et social de Pagford qui peut être dur à suivre de prime abord, mais pour ma part, il m'a fallu moins d'une cinquantaine de pages pour que je me sente comme une habitante à part entière de ce village. J'ai adoré ce roman, il a résonné en moi d'une manière particulière. Je me suis perdue dans les ruelles de ce village, dans le quotidien de ses habitants tous plus tourmentés les uns que les autres. C'est une totale réussite.
                         Pour moi, l'une des forces majeures de ce roman outre le style impeccable de J.K Rowling, c'est les personnages. J'ai rarement vu une palette de personnages aussi variée que celle qu'on retrouve dans Une place à prendre. J'ai aimé découvrir leur quotidien, être surprise par leurs secrets, leurs obsessions ... j'ai aimé les détester aussi car ce roman est loin de laisser de côté les aspects les plus sombres et rebutants des hommes et femmes qu'il présente. Ce que j'ai également trouvé fascinant à propos de ces protagonistes, c'est leur complexité. Quelques personnages comme Crystal, Terry, Fats ou encore Sukhvinder m'ont fascinée, j'étais sans cesse partagée entre ma répulsion et mon affection pour eux en avançant dans le roman.
                          J'ai également été sensible au portrait que Rowling a livré de cette bourgade, à la manière cynique dont elle dépeignait Pagford. Mais au-delà de la critique sociale acerbe, j'ai retrouvé des thèmes très forts qui m'ont captivée : la pauvreté, l'addiction aux drogues, la dépression, l'auto-mutilation, le viol ... des thèmes chocs abordés de manière frontale, sans aucun détour. Il y'a quelque chose de très direct, une façon dénuée d'artifices d'aborder des sujets bouleversants qui a rendu la lecture plus juste pour moi, plus percutante.
                          Et puis au-delà de cette intrigue centrée sur la politique locale, je retiendrai la manière virtuose qu'a eu J.K Rowling de m'entraîner entre rire et larmes tout au long de son roman de presque 700 pages, sans jamais que je m'attende à ressentir toutes ces émotions. Si vous ouvrez ce livre en espérant retrouver quelque chose de ne serait-ce qu'un peu similaire à Harry Potter, vous pouvez le refermer ! Le style de Rowling est reconnaissable mais Une place à prendre n'en demeure pas moins la chronique romancée d'un village de la province anglaise. Si j'ai trouvé le récit palpitant, il n'en a pas été de même pour une bonne partie des lecteurs de ce roman, ce qui ne m'empêche pas de conseiller plus que vivement ce roman étonnant. 


Note sur Goodreads : 5/5



Une place à prendre de J.K Rowling publié chez Grasset. 2012. 680 pages.






2 commentaires:

  1. C'est clair qu'on reconnait bien son style, c'est appréciable, mais que l'histoire n'a vraiment rien à voir!
    Je suis curieuse de découvrir ses deux autres romans! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui rien à voir en effet :p moi aussi j'ai hâte de lire ses romans policiers :D

      Supprimer