Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

mardi 24 février 2015

clockwork angel




                     Ce roman est le premier tome d'une trilogie prequel dérivée de la série "The Mortal Instruments." L'univers reste donc le même que dans la série phare de Cassandra Clare : chasseurs de la nuits et autres créatures obscures sont de la partie mais l'action se déroule plus d'un siècle avant, dans le Londres victorien de 1878.


           J'aime bien les romans de Cassandra Clare : ils n'ont jamais rien de transcendant, les personnages m'agacent souvent mais je passe toujours un agréable moment de lecture. Le premier tome de cette trilogie n'a pas fait exception et m'a bien divertie. On suit Tessa qui après avoir été kidnappée par d'étranges soeurs, se découvre des pouvoirs qu'elle n'avait jamais soupçonnés. Après être secourue par un certain Will Herondale, elle découvre l'univers fascinant des Chasseurs d'ombres. Ce premier tome met en place l'univers et l'intrigue de cette trilogie, univers qu'on connait déjà en partie si comme moi on a commencé "The Mortal Instruments" (qui est la série de livres dont l'intrigue se déroule dans les années 2000.)

           L'univers est plutôt riche et maîtrisé par l'auteure même si je ne le trouve pas follement intéressant. J'ai toutefois bien apprécié les différents personnages introduits dans ce premier tome que j'ai davantage préférés à ceux de "The Mortal Instruments"auxquels je ne suis pas du tout attachée : Tessa est une adolescente plutôt mûre même si elle peut être empotée par moments et Will et Jem m'ont vraiment plu. En outre, le récit est prenant même si l'action n'est pas omniprésente; je ne me suis pas ennuyée un seul instant et ai découvert avec plaisir ce Londres alternatif présenté par Clare. Toutefois, si son style d'écriture m'a semblé meilleur que dans ses romans précédents, je ne suis toujours pas convaincue par son talent d'écrivain même si son imagination débordante ne peut pas être ignorée.

          J'ai été surprise plus d'une fois par le tournant pris par les événements et la fin m'a enchantée : j'attend maintenant avec impatience de découvrir le second tome et les révélations qu'il apportera sur le passé de certains personnages et sur leur avenir. Même si j'ai parfois ressenti que ce premier tome n'était qu'une version différente du premier tome de l'autre série de Cassandra Clare -une version qui se déroulerait dans un cadre spatio-temporel différent et avec de nouveaux personnages- je n'ai pas boudé mon plaisir et lirai la suite de cette trilogie.



Note : 4/5



La Cité des Ténèbres Les Origines, tome 1 : l'Ange mécanique de Cassandra Clare publié chez Pocket jeunesse. 2012. 536 pages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire