Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

samedi 9 mai 2015

I wonder if that’s how darkness wins, by convincing us to trap it inside ourselves, instead of emptying it out.






Je viens de finir ce roman et j'avais envie d'écrire mon avis maintenant. My heart and other black holes (Il sortira ce mois-ci en France sous le nom Le vide de nos coeurs) est l'histoire d'Aysel. Aysel est une adolescente malheureuse, elle veut mourir mais elle n'a pas le courage de franchir le pas. Alors elle décide de chercher un "partenaire de suicide"sur un site spécialisé. Elle rencontre alors Roman, un garçon de son âge tout aussi triste qu'elle et ils décident ensemble de planifier leur suicide 





                     My heart and other black holes n'est pas un roman joyeux. C'est un roman sombre, honnête et réaliste sur ce que vit une adolescente souffrant de dépression. Aysel voit son mal-être comme une substance sombre en elle, englué dans son estomac, qu'elle ne peut pas retirer et qui aspire toute joie de vivre. Elle veut mourir car elle n'attend plus rien de son existence et l'auteur décrit avec justesse les pensées du personnage. Contrairement à All the bright places, la maladie mentale n'est pas un prétexte pour insérer une romance dramatique. Non. Bien-sûr Aysel et Roman deviennent proches mais ce livre n'est pas là pour glamoriser le suicide, il est là pour dire tout haut : "il y a des jeunes qui se sentent mal, qui n'ont plus envie d'exister, qui pensent que la mort est la seule option valable et il FAUT des livres comme celui-là pour sinon comprendre, au moins mettre des mots sur ces souffrances". Et puis aussi dire que rien n'est jamais acquis et que surtout, surtout, tout est question de perspective. Ce n'est pas un roman qui veut faire pleurer dans les chaumières même si on pleure, inévitablement. C'est un roman qui délivre un message honnête, porté par le style percutant et par la clairvoyance de son auteure. Est-ce que Aysel et Roman finissent ensemble ? On s'en tape ! Ce qui est important c'est de comprendre que même la plus triste des personnes n'est pas ligotée à sa souffrance et le roman de Jasmine Warga parvient très bien à montrer cela. 


Espérons que la traduction française soit réussie, en librairie le 15 mai.


Note : 5/5



My heart and other black holes de Jasmine Warga. Publié chez Balzer + Bray. 302 pages. 2015.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire